Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 18:58

 

Ca faisait une paye que je n'étais pas retourné au festival de Montmartin-sur-mer. La promesse d'un pass gratuit et la rare présence de Black Rebel Motorcycle Club achevaient de me convaincre d'y descendre ce vendredi 12 juillet. Le site n'a pas changé de place : à un jet de pierre de la plage, les chapiteaux et la "scéne mer" du festoche font face au soleil couchant, c'est de toute beauté. La présence policière toujours aussi peu discrète dans le bourg n'empèchera pas de nombreux vols à déplorer sur le camping et le parking (j'en ai fait les frais également)...

Dans l'ordre, j'ai vu le hiphop jazz funk très pêchu de la jolie Akua Naru ; le doom stoner rock de Hashcüt(side project de Raph, bassiste de Sugartown Cabaret) ; un bout des reprises d'un gout douteux de MmMmM ; le super set bien tendu de BRMC ; la wobble dubstep de Bulldogs et son batteur ninja ; la drum'n'bass de KilluKrew et les impros peu inspirées de Orchestra Elastique.

akuanaru

 

cdln2

cdln3

brmcblak

Impasse sur le samedi à la prog moins attractive à mon goût et retour le dimanche soir.

Jolie pop des ricains de Dark Dark Dark ; cocktail electro hiphop dubstep des sud africains de Skip&Die ; surf rock hype de La Femme ; reggae trop carré à la Steel Pulse du sicilien Alborosie ; chouette jazz folk des locaux Infernale Momus et excellente prestation des Saint-Lois Clockwork of the Moon, remplaçant au pied levé des polonais absents ;  pour finir, gros concert des bataves de Birth of Joy, même si le clavier casse sa belle et vieille cabine Leslie dès le deuxième morceau et sera beaucoup plus en retrait par rapport à leur show de l'hiver dernier aux Trans.

 

Vlà. Bons concerts, somme toute, même si c'est quand même le vol de mon sac avec mes clefs et mon DD 500G qui m'aura sans doute le plus marqué. Bande de petites salopes de voleurs de merde.

 

TchüSS, les cheums !

Partager cet article

Repost 0
Published by roskÖ - dans live
commenter cet article

commentaires